Connaissez-vous votre RPO / RTO ?

Etroitement lié au Plan de Reprise d’Activité (PRA), les termes RPO et RTO sont des indicateurs de la résilience de votre infrastructure.

Pour rappel : RTO (Recovery Time Objective) et RPO (Recovery Point Objective)

 

A première vue les termes RPO et RTO semblent très similaires, en réalité ils définissent deux aspects bien différents de votre reprise d'activité sur lesquels nous allons revenir en détail.

 

La similitude entre RPO et RTO est qu'ils sont définis par l'entreprise en fonction de l’analyse des risques et du bilan d’impact sur l’activité. Ils sont des indicateurs clés pour construire le PRA.

 

 

Le RPO : Recovery Point Objective

 

Il définit le delta entre la dernière sauvegarde de la donnée et l'incident. Il représente donc la quantité maximale de données perdue acceptable par l’entreprise. En clair, le RTO est la fraîcheur des données à restaurer en cas d'interruption de service. Exemple : Dans le cadre d'un backup journalier à minuit. Votre RPO est donc de 24h et cet intervalle de temps entre chaque sauvegarde est la limite maximale acceptable par l'entreprise.

 

Le RTO (Recovery Time Objective)

Il définit pour sa part la durée maximale d’interruption de service acceptable. En clair, il correspond à l’intervalle de temps maximum entre l'interruption de service (ou du moins sa notification)et la reprise du service (En mode nominal ou non).

 

 

A savoir que plus ces valeurs s'approchent de zéro et plus le coût d'infrastructure deviendra élevé. De nombreux facteurs sont également à prendre en compte lors de vos choix en fonction de la volumétrie de données (Temps de restauration), de leur volatilité (changements de données durant cet intervalle de temps) et de leur criticité (Impact en cas d'absence de ces données fraîches).

 

Vous pouvez bien évidemment utiliser un RPO/RTO différent selon la donnée impactée. Par exemple, votre serveur de base de données ou encore de production devrait logiquement avoir un RPO/RTO plus faible qu'un serveur d'archive. Cependant, ce serveur d'archive n'ayant que peu de changements sur une même durée, aurait un coût bien moins élevé à RPO/RTO équivalent.

 

 

  • 0 Utilisateurs l'ont trouvée utile
Cette réponse était-elle pertinente?

Articles connexes

Stratégie d'entreprise - Définir votre PRA / PCA

L'objectif de cet article est de vous faire comprendre les différences et avantages de chacun...

Powered by WHMCompleteSolution